Pseudo shortEdition : Mère Parfaite
Oeuvre : Chronique d’une famille ordinaire 1
Printemps 11 : catégorie Nouvelles, 3ème Lauréate

Disons que j’ai la trentaine (enfin dans ma tête, en vrai j’ai 42 ans). J’ai un métier que j’aime et qui me permet de m’épanouir tout comme il faut (pas planplan : on s’étripe parfois) et j’ai appris que la gestion des conflits, c’est un métier en soi… (et c’est pas le mien). Mais quand je regarde autour de moi, je vois qu’il y a bien pire…

A coté de ça, je suis à la tête d’une petite entreprise : ma famille. Dans cette famille, il y a mes filles : la grande, 6 ans ½ et la petite ; 5 ans. Oh, j’allais oublier, il y a aussi la nounou de mes filles, elle élève mes filles (dixit ma belle-mère et ma mère) depuis leur naissance et malgré leur âge maintenant avancé, j’ai beaucoup de mal à m’en séparer…

La vie de famille, quand on a 30 ans, on peut en rêver, puis à 40, on se dit qu’on a un peu surestimé la chose et que les petits-déjeuners « Ricoré »… c’est pas tous les matins. En même temps, si on regarde ce fameux quotidien avec un regard un tout petit peu décalé, il peut nous faire sourire, et même parfois rire. Et moi, je rigole souvent… ou pas.

Sinon, j’habite à Paris (enfin, proche banlieue, là aussi c’est comme l’âge, j’ai pas encore passé le périf dans ma tête), entre mon travail, ma maison et les enfants, j’arrive à trouver du temps pour :

  • Danser (danse classique s’il vous plaît, quelqu’un que j’aime beaucoup m’a demandé il n’y a pas si longtemps si ma danse c’était de l’aérobic… no comment).
  • Lire : les derniers livres qui m’ont accompagnée : L’écrivain de la famille (Grégoire Delacourt) ; Chevalier de l’ordre du mérite (Sylvie Testut) … j’adore aussi Laura Kasischke, Jay McInerney…
  • Aller au ciné : pour mon image je devrais dire que mon film préféré c’est Citizen Kane, suivi de très près par Il était une fois en Amérique mais même si je les aime beaucoup, MON film, celui que je peux indéfiniment regarder, qui me fascine, probablement parce qu’il décrit des petites choses de la vie qui sont si loin de celles que j’ai pu vivre, c’est Le premier jour du reste de ma vie.
  • Et puis pour finir de casser mon image, ma radio préférée c’est Chante France : une tuerie pour ceux qui comme moi (j’en connais pas, à vrai dire) aime la chanson française un peu ringarde et qui aime chanter à tue-tête « être une femme libérée, tu sais c’est pas si facile… ».
A bientôt
Mère (Presque) Parfaite