Archives for the month of: juin, 2019

Cette semaine, je passe ma plume à Juliette ! Nous l’accueillons pour une semaine, au bureau, et elle a eu envie de vous parler d’une pièce qu’elle est allée voir.
Et moi, je vous retrouve très bientôt !
Matteo

Théâtre du Ranelagh, mise en scène et adaptation de
Jean-Philippe Daguerre 

Je suis allée il y a peu de temps voir Dom Juan au théâtre du Ranelagh, à Paris, dans le cadre d’une sortie scolaire. Je le sais bien, une pièce de théâtre classique imposée par le lycée, ça ne sonne pas très vendeur. Cependant, j’ai été agréablement surprise par la mise en scène moderne et audacieuse de Jean-Philippe Daguerre, auteur de Adieu Monsieur Haffmann, pièce récompensée aux Molières l’année dernière.

L’action de la pièce évolue ici dans un univers circassien où se mélangent danse, musique et carnaval. Le metteur en scène a effectué plusieurs changements au niveau des personnages, supprimant les frères vengeurs de Elvire et transformant la figure paternelle de Dom Juan en une figure maternelle. Grâce à cette dernière modification, la scène finale où les trois femmes principales de la vie de Dom Juan (dont la mère) reviennent hanter ce dernier est phénoménale.

Le choix des costumes est intelligent et crée à la fin de la pièce un tableau éclatant de couleurs. La musique est placée judicieusement tout au long de la pièce afin de rythmer l’action sans pour autant la ralentir (on saluera au passage la performance des musiciens).

En résumé, cette mise en scène offre une nouvelle vision de la pièce, une vision un peu plus contemporaine et fraîche qui devient accessible à tous.

Pour ceux qui auraient envie d’aller voir la pièce, je vous laisse ici le lien du site : https://www.theatre-ranelagh.com/fr/saison-2018-2019/dom-juan

Juliette

Bonjour à tous !

Hier soir, tandis que je parlais avec la petite sœur de ma copine des révisions du bac, j’ai réalisé que très peu d’autrices classiques étaient représentées dans les manuels scolaires. Certes, il y a bien Marguerite de Navarre, Madame de La Fayette ou encore Marguerite Duras… Mais finalement, plus on recule dans l’Histoire littéraire, moins elles sont nombreuses… Du moins, moins on en connaît…

Pourtant, en faisant quelques recherches (comme je sais si bien les faire), je suis tombé sur un article révélant que la plus ancienne voix de l’humanité serait en réalité une femme !

Alors j’ai effacé au Tipex L’épopée de Gilgamesh de mon cerveau, et j’y ai inscrit à la place le nom de Enheduanna, « princesse » de l’empire d’Akkad au 23ème siècle avant JC en Mésopotamie.

Son père, ayant renversé le roi en place, l’envoya dans la ville d’Ur afin d’y asseoir son pouvoir. Elle y devint la grande prêtresse de Nanna, divinité associée à la Lune. Cependant, elle est contrainte à l’exil lorsqu’elle est « détrônée » à son tour. C’est dans cet exil qu’elle écrivit des textes implorant la divinité, mais également le premier « Je » connu de l’Histoire de l’humanité ! La classe !

Pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus, voici le lien de l’article que j’ai lu (on y retrouve aussi les textes traduits en français). Sinon, vous pouvez aussi lire leur traduction officielle en anglais sur ce site.

À très vite !

Matteo

Bonjour à tous !

Ce week-end, en me perdant dans les méandres du web (pour changer) je suis tombé sur un article présentant les habitudes de lectures à travers le monde. Et, curieux, je n’ai pu m’empêcher d’aller y jeter un coup d’œil…

Eh bien, j’ai été étonné d’apprendre qu’au sommet du palmarès se trouve l’Inde avec 10 h 42 min de lecture par habitant et par semaine ! La Thaïlande et la Chine suivent, tandis que la France ne se situe qu’à la 6ème place du classement avec une moyenne de 6 h 54 min par habitant et par semaine.

On apprend aussi dans cet article que le livre papier est encore très lu aux États-Unis ou encore que 7 des 8 livres de la série Harry Potter sont les livres les plus populaires en Australie !

Pour ceux qui voudraient en savoir un peu plus, je vous invite à aller lire l’article en cliquant juste ici !

À très vite !

Matteo