Archives for the month of: septembre, 2018

J’ai appris à lire grâce aux aventures de Jojo Lapin, c’est un des tous premiers livres que j’ai eus, et que j’ai lu seul. Cette série de livres pour enfants, parus à partir des années 1930 aux Etats-Unis (il est temps que vous connaissiez la vérité sur mon âge*), ont été écrits par l’auteure Enid Blyton. Et c’est aussi elle, la mère de Oui-oui !

Bref, y a comme une aura de nostalgie et de douceur autour de ces personnages, et donc de cette auteure. Alors imaginez ma déception en apprenant qu’Enid détestait – que dis-je, exécrait – les enfants. Plusieurs témoignages de ses voisins, mais aussi de sa plus jeune fille (ça balance !) ont montré qu’elle ne supportait pas d’être entourée d’enfants.

Y a comme un charme qui s’est rompu… Je vais me consoler avec Roald Dahl qui, lui, adorait les enfants – enfin,on sait surtout qu’il adorait les siens.

A plus !

Matteo

 

* C’est faux.

Il y a certaines séries que j’aime regarder en boucle, même si je les connais déjà par cœur. Par exemple, j’adore tomber par hasard, à la télé, sur un épisode de Monk dont je connais déjà le dénouement.

Je le sais déjà, que la douille de l’arme du crime s’est retrouvée dans la cuisine de la voisine du tueur parce qu’elle lui avait gentiment prêté sa farine pour qu’il puisse faire des tartes aux fraises pour la kermesse de la ville mais, que voulez-vous, je ne m’en lasse pas !

Ma copine, elle, non seulement déteste Monk, mais en plus, ne voit pas l’intérêt de regarder (ou lire) quelque chose qu’elle connaît déjà. Alors je lui ai proposé de se faire hypnotiser, pour pouvoir oublier ses séries préférées et pouvoir s’y replonger comme au premier jour.

Ne rigolez pas (ou alors rigolez jaune), ça existe ! Encore plus effarant, c’est un service qui est proposé sur un site internet créé par Samsung : le principe, se faire hypnotiser par un programme informatique (bon, soulignons quand même que c’est un partenariat avec des hypnotiseurs professionnels) qui vous permet d’oublier votre série préférée. Un peu comme un mélange du Jour de la marmotte et d’un épisode de Black Mirror

Finalement, ma copine n’a pas l’air convaincue, et je crois que je la comprends.

A très vite !

Matteo

« Magic’s just science that we don’t understand yet. » Arthur C. Clarke

J’ai découvert l’existence d’un endroit magique et technologique, à Londres : The Cauldron Magical Pub, alors je me la joue un peu british cette semaine.

Vous n’êtes pas sans connaître mon goût prononcé pour l’univers d’Harry Potter… mais aussi pour la technologie ! Ce sont ces deux choses que le Cauldron rassemble et qui font de lui un endroit fantastique (et si on ajoute le fait qu’on peut y boire de la bière, là… on n’est pas loin de la perfection).

Il s’agit d’un pub éphémère qui a ouvert ses portes à Londres et qui propose des cours de magie ! Pendant 1h45, on y apprend l’art de la mixologie et de la manipulation moléculaire ; chaudrons et volutes de fumées (créées par la science) pour se plonger dans une ambiance mystérieuse, un peu comme si on était à Poudlard.

Et la tech dans tout ça ? Elle permet de rendre l’expérience encore plus immersive (et réelle) grâce à des baguettes magiques-connectées.

Le rêve, quoi…

 

A très vite !

Matteo