Archives for the month of: mai, 2018

Cette semaine, j’innove, et vous propose un post tourné vers la communauté ! Parce qu’on adore le format court, mais on reste ouvert… et autant se l’avouer, on aime aussi se plonger dans un bon bouquin (limite pavé) de temps en temps !

Alors je mixe ces deux infos, et de mon blender ressortent 4 auteurs qui se sont essayés au format long, sur papier, chez des éditeurs traditionnels !


Patrick Ferrer, à l’écriture frissonnante et plutôt noire
(au bureau, on se souvient toujours avec une petite pointe d’effroi de sa nouvelle Près du lac de Vermaudit) a été le premier à passer de l’aventure numérique au papier ! Après un succès numérique détonnant sur Amazon Publishing – qui lui a valu de se distinguer dans le Top 10 des meilleurs romans indépendants de l’année 2015 –, Le Baiser de Pandore est passé au format broché et a su convertir ses lecteurs. Bref, un petit pavé de 550 pages, publié chez Incartades Éditions, à l’intrigue dense et prometteuse dès la 4e de couverture.

Thierry Covolo, lui, a rejoint les rangs des auteurs de nouvelles aux éditions Quadrature ! Son recueil, sorti en avril 2018, s’intitule La plus jeune des frères Crimson. Oui, vous avez bien lu : cet article au féminin a fait grimper mon intérêt à un niveau supérieur !
Si on lui reconnaît « un certain penchant pour la littérature américaine » sur ce recueil, chaque lecteur peut pourtant trouver son plaisir dans son écriture ! Sur Short Édition, il sévit autant en suspense qu’en surnaturel… ou en jeunesse. Si je devais vous conseiller une nouvelle pour commencer (et cela n’engage que moi – mais c’est un engagement à 100 % !), ce serait Mauvaise Passe… frigorifiante !

Dans une écriture très différente – mêlant inextricablement la force des éléments à celle des sentiments -, Sylvia de Rémacle fait également sa sortie cette année avec La Racine (Librinova) : son roman nous plonge au coeur de l’existence tourbillonante d’Aurèle Racine, descendante de corsaire.
Aux premières heures de Short Édition, elle avait déjà publié un recueil de nouvelles, autour de sa nouvelle Moïse (dont la puissance des émotions ne laisse personne indifférent).

Ultime saveur de mon cocktail, Elodie Torrente a annoncé la sortie de VOSTFR (Version originale sous-titrée français) chez NDB éditions. Un roman sensible s’articulant autour du sujet très intéressant, quoiqu’il fasse assez peu parler de lui, de la surdité – de sa place dans la vie quotidienne comme dans le monde du cinéma.
De la sensibilité autour de sujets émouvants, Elodie nous avait montré qu’elle savait s’y prendre dans La visite… pourtant on connaît son penchant pour l’humour, que l’on retrouve souvent au coin de ses mots.

Alors vous comprenez que je me sois fait un peu discret… entre mes recherches de pépites culturelles à vous montrer, mes quelques lectures sur le site et ces 4 recommandations, mes journées sont bien remplies (et j’y consacrerai bien mes soirées, mais pas sûr que ma copine apprécie… !)

A bientôt,

Matteo

crédits : camera presse/Bill Potter

Qu’on les apprécie ou non, il faut reconnaître que certaines œuvres sont profondément ancrées dans notre culture… comme Le Seigneur des anneaux, la référence fantastique !

Pas étonnant donc que la Bibliothèque nationale de France, en collaboration avec la bibliothèque de Bodley de l’université d’Oxford, prépare pour 2019 la plus grande exposition consacrée à J.R.R. Tolkien jamais organisée en France !

Et si, comme ma copine, vous êtes trop impatient pour découvrir cette merveille,  sachez qu’une partie de la collection sera d’abord exposée à la bibliothèque de Bodley (rappelons que c’est à Oxford que Tolkien a fait ses études). C’est à partir du 1er juin que l’on pourra découvrir en avant-première l’exposition Tolkien : Créateur de la Terre du Milieu.

Le programme annonce plus de 200 objets présentés : les ébauches manuscrites du Hobbit, exposées avec des aquarelles, des projets de couvertures, des dessins et des cartes destinées à être publiées. Sans oublier les manuscrits originaux du Seigneur des anneaux et du Silmarillion, et quelques éléments de sa vie personnelle… ou encore  la carte de la Terre du Milieu, annotée de la main de Tolkien.

Avis aux connaisseurs 😉

 

À bientôt
Matteo