Archives for the month of: janvier, 2016

kestuf
J’en ai parlé le 31 à ma copine. Elle m’a demandé le lendemain, après une nuit de réflexion, de regarder ce petit film, diffusé par la très imaginative et créative Arte Créative (qui porte donc très bien son nom). Il est bien écrit. Et j’ai bien ri.

On en reparlera mais je ne vous tiendrai pas forcément au courant du détail et de la suite de nos échanges, on est bien ok ?… !

A demain,

Matteo

 

Comprendre les maths grâce aux Lego UNE

Plus qu’une bête noire pendant ma scolarité, une hantise, une source de crise de nerfs : les maths… J’avais pourtant un prof particulier rien que pour moi, très gentil et très patient, et parfois même des enseignants pédagogues qui souhaitaient vraiment me voir y arriver. J’ai pourtant trainé les maths derrière moi (ou inversement) jusqu’au bac, avec une moyenne avoisinant les 5-6 sur 20, pour les laisser joyeusement tomber en post-bac.

Avec le recul, et un peu de l’indispensable mauvaise foi nécessaire pour survivre dans un monde hostile malgré les efforts louables de ma copine, je pense que je faisais partie des élèves qui avaient besoin d’une méthode ludique pour (dé)passer certains blocages. Puisqu’il n’est jamais trop tard pour remonter la pente, je me suis plongé dans le travail de cette enseignante (que je suppose être américaine ou anglaise) : les maths en Lego !

Là, en matière de ludique, difficile de faire mieux…

Pour découvrir l’intégralité et faire (pourquoi pas !) le bonheur scolaire d’un enfant récalcitrant ou d’un adulte traumatisé, c’est par ici !

Et vous, les maths, c’était plutôt top-niveau ou pédalage dans la semoule comme moi ?

A demain,

Matteo

Comprendre les maths grâce aux Lego 2

Comprendre les maths grâce aux Lego 3

 

Détecter la joie sur les visages

Mis au point par Microsoft, il existe à présent le prototype d’un logiciel qui prétend détecter la charge émotive de chaque visage photographié. Peur, mépris, colère, surprise, tristesse… Nommé Emotions API, il permet notamment aux internautes de soumettre une photo, de la passer au scan du logiciel et d’obtenir, en pourcentage, le résultat émotif (tant de peur, tant de joie, etc…)

Si vous testez une photo de famille le soir des Fêtes, le logiciel détectera sûrement sur les visages de la méchante tante ou du bon vieil oncle le pourcentage de joie, parce que c’était Noël ou la Saint-Sylvestre, mais peut-être aussi un peu de colère et de tristesse à cause de cadeaux mal choisis, et un peu de dégoût d’avoir forcé sur le pinard… ou d’avoir été assis à côté d’un voisin détesté !

Un test intéressant à faire, surtout si vous choisissez de lui soumettre la photographie d’un moment où vous vous souvenez avoir ressenti telle ou telle émotion.

Vous testez et vous me dites s’il trouve le bon ton ?

Pour tester, c’est par ici.

A demain,

Matteo

> Il faut cliquer sur la flèche verte pour sélectionner une photo dans votre ordinateur puis laisser alors le logiciel analyser vos doux traits.

Noël apporte son lot de jolies traditions et j’ai envie pour finir ces vacances et bien démarrer l’année de vous faire voyager un peu.  Je suis en effet tombé sur le travail de cette artiste, Marie Muravski, qui s’est amusée à compiler les traditions de Noël les plus incontournables à travers le monde.

Inhabituelles et romantiques, on ne peut pas dire que ces traditions manquent de poésie…

En Autriche, on place, le 4 décembre, une branche de cerisier dans un vase. Si elle fleurit avant Noël, sa floraison sera signe de chance et de bonheur pour l’année suivante !

AUTRICHE

Au Portugal, autour de la table de fête, on réserve une place et une assiette pour chaque proche décédé, en espérant qu’il nous fasse l’honneur de sa présence silencieuse.

PORTUGAL

En Biélorussie, un coq est invité à choisir le tas de grain qu’il préfère, entre ceux de plusieurs femmes. Ainsi, il désigne celle qui se mariera le plus tôt.

BIELORUSSIE

En Haïti, les enfants mettent de la paille dans leurs chaussures avant de les mettre sous le sapin, dans l’espoir qu’au réveil, elle aura été remplacée par des présents.

HAITI

Et au Mexique, les familles sont invitées à sculpter des figurines dans des radis, dans la ville de Oaxaca. Les plus belles sont exposées sur la place principale.

MEXIQUE

Il y en a beaucoup d’autres, à découvrir en passant par ici !

Et vous, vous en avez des traditions propres à vos Noël… qui ont servi en 2015, l’année dernière ?

A demain,

Matteo