Archives for the month of: janvier, 2012

Même source qu’hier, même effet de surprise, même fraîcheur (en + frais d’ailleurs).

J’aime bien.

A demain. Je vais essayer de me renouveler (mais je ne garantis rien). On verra.

Mattéo

Un ami du blog nous a fait passer cette image extraite des 75 plus belles photos de street art de 2011.

Sympa.

N’hésitez pas, vous aussi, à nous adresser vos contributions.

Que vous soyez auteur, lecteur ou anonyme, prenez votre place dans le blog, il a le coeur large… !

A demain. On redescendra dans la rue.

Mattéo

Pseudo : Pitou
Chouchou de l’Automne 11, catégorie Poétik
Oeuvre concernée : Petit drame

Ma ville de naissance et de résidence est Liège, la cité ardente, encore toute fracassée par son drame apocalyptique.

Puiné d’une famille de 5 enfants, j’adore les grandes familles et les grandes maisons où l’on vient, s’arrête quelque temps puis repart. Dans cet esprit-là, nous avons la chance de posséder depuis quasiment toujours une bastide au cœur de la Provence. Oh, pas du tout une villa de star mais un lieu sauvage et magique où viennent paresser sans chichis plein de frères, sœurs et amis pendant quelques jours ou semaines.

C’est probablement de ces vacances d’enfance sous le soleil que me vient l’attirance pour la chaleur, l’aridité des paysages et les senteurs. Je n’ai pas vraiment de passion, c’est une question de caractère je pense, mais j’aime, parfois énormément, plein de choses.

Sans être un cinéphile, je m’intéresse beaucoup au cinéma avec une sainte horreur pour l’action pure et les romances sirupeuses hollywoodiennes, ce qui ne m’empêche pas d’être un romantique (The bridges of Madison County est pour moi un des plus beaux films d’amour avec Le mari de la coiffeuse). La beauté d’un In the mood for love me touche, la poésie d’un Benigni me transporte (ah Le tigre et la neige), la force d’un Midnight Express m’ébranle, la sincérité d’un Welcomem’émeut.

J’écoute et achète beaucoup de musique, surtout pop /rock/blues et chansons françaises : Mano Solo, Gogol Bordello, SR Vaughan (son frissonnant Tin Pan alley), Pascal Comelade, Cat Power, Anne Pierlé, ZZtop ou encore The Dandy Warhols.

Dispensant des cours dans une école d’art et particulièrement dans une section BD, un certain nombre de BD font partie de mes lectures de prédilection : Quartier lointain de Tanigushi, Trois ombres de Pedrosa ou L’odeur du chlore de Vivès, pour des raisons différentes, me procurent un plaisir infini.

Lecteur de nouvelles, les textes de Raymond Carver et les Chroniques martiennes de Ray Bradbury ont longtemps trainé sur ma table de chevet. En roman court, j’ai beaucoup aimé Cercueils sur mesure de Truman Capote ou encore, bien qu’un peu plus long, la sécheresse suffocante de Attentat de Khadra et son sens pointu du discernement.

J’aime le squash et le tennis, j’aime la gentillesse sincère. Je préfère aux huitres, le foie gras poêlé aux figues et le hachis Parmentier et…les chiens aux chats. J’aime les jardins, la fête, Londres et ma vespa de 1960.

J’adore la poésie de Thomas Fersen et en particulier Dugenou qui a ma préférence.

Et pour boucler la boucle je dirai que je préfère le « tu » au « je » et donc « je » m’arrête ici et me tais !

… de l’Hiver 11 qui avait lui-même été baptisé Hiver 12 pour faire + moderne et mieux résister au temps.

Toutes les Oeuvres en compét’ sont désormais référencées Printemps 12. Ne vous en étonnez pas. En réfléchissant, on s’est dit qu’une remise du Prix Hiver le 21 mars, ça nous ferait bizarre. A vous aussi d’ailleurs.

Et comme les saisons ne sont plus les saisons… Et comme les collections de short sont toujours décalées de 1 à 2 trimestres… Il n’y aura donc pas d’hiver cette année.

Voilà.

A demain.

Mattéo

 

Un ami (attentionné) de shortEdition nous a fait remarquer hier que 2012 serait l’année la + longue inventée depuis au moins 3 ans.

J’étais passé à côté ! On avait vu le jour le + court (en décembre) mais pas l’année la + longue… Je suis à la limite de la faute professionnelle. Quel tocard !

Et pour fêter ça, il nous a envoyé le jeu quizz du jour (une photo dédicacée de Sylvia, qui devient responsable du pôle technique, à gagner).

Question
2012 est-elle une année
A. bissextile (ou bi-exacte) ?
B. bi sexuelle?
C. bi textile ?

Solution quizz
une majorité de A : tu lis du Gallimard depuis déjà 40 ans
une majorité de B : tu confonds strips et strip
une majorité de C : va mettre un short orange !

Et pas de problème, je vous reparlerai de Sylvia.

A demain.

Mattéo

Fnac, Kindle et Booken – les trois premiers marchands de liseuse en France – disent tous les 3 que Noël 11 est un très bon cru pour les liseuses.

Le patron de la Fnac a même indiqué que le Kobo, le produit vendu par la Fnac, est le produit qui s’est le mieux vendu en magasin après l’iPad 2 (qui est un appareil multi-usage, 5 fois + cher et 5 fois + lourd, ce qui fait un prix au kilo finalement assez proche…!).

La liseuse (qui est un appareil mono-usage, vous l’aviez compris, dédié à la seule lecture) est donc née sous les sapins de 11… même personne ne veut donner des chiffres précis… Ils finiront par nous les donner.

Et on peut déjà en conclure que la lecture numérique arrive en France.

Le numérique représente, aux US, de l’ordre de 15% du chiffre d’affaires sur les nouveaux ouvrages publiés. En France, avant Noël, on en était à 1%…

Mais ça démarre : voilà aussi pourquoi on pense que c’est l’heure du short !

A demain.

Mattéo

 

Attention ! Nouveau mécanisme d’attribution des Prix de la short Littérature.

Pas complètement nouveau – puisque mis en place et annoncé en décembre lors du lancement de la nouvelle saison – mais encore assez neuf… et peut-être même un peu passé inaperçu.

Deux nouveautés, donc, à ne pas oublier :

1 – un seul Lauréat par catégorie et 1 ou 2 Chouchous désignés par le Comité éditorial ; la dotation est de 800 € par Lauréat ;

2 – une désignation en 2 phases :

  • jusqu’au 29 février, la phase 1 avec des votes à partir de la date de mise en ligne, quelque part entre le 1er décembre et le 29 février ;
  • la phase 2 qui réunit les 7 oeuvres ayant réuni le plus de votes + 3 à 5 chouchous pressentis du Comité éditorial (qui peuvent avoir été mis en ligne le 27 février) ; c’est à partir du 1er mars 2012 et c’est la finale ; tous les compteurs sont remis à zéro et le vote de désignation court jusqu’au 21 mars minuit.

Voilà qui est clair, transparent, équitable… Le même esprit, en mieux.

On aime bien ça.

C’est expliqué dans le règlement.

A demain.

Mattéo

C’est court, c’est simple (finalement)… et c’est bon, surtout si vous ne vous prenez pas un pied de votre adversaire dans l’oeil.

Le Bo-Taoschi (ou Pole Down) est un jeu pratiqué à l’Académie nationale des cadets du Japon. Il y a deux équipes de 150 joueurs chacune divisées chacune en 2 catégories, les attaquants et les défenseurs. Et il y a deux matches simultanément entre les 75 attaquants et les 75 défenseurs d’une part et entre les 75 défenseurs et les 75 attaquants d’autre part…

Vous me suivez ?

Le but est d’incliner le poteau de l’équipe adverse de 30°… avant que l’équipe adverse n’incline votre poteau de 30°.

C’est clair, non ?

Voyez la vidéo, ça donne envie d’aller au Japon…

A demain.

Gabri

… même après les Fêtes !

Un site américain propose aux jeunes séparés de revendre les objets qui sont attachés à l’ex récemment parti(e).

Le nom du site « never liked it anyway » ce qui pourrait donner « de toute façon, je ne l’ai jamais aimé(e) ».

On trouve de tout : une robe de mariée qui n’a pas eu le temps de servir à 250 au lieu de 800 €, un bracelet 5 fois moins cher… Avec en prime, une histoire attachée à l’objet. Si ça vous chante, la Saint-Valentin approche.

A demain.

Gabri

 

C’est l’histoire d’un  fleuriste qui offrait des papillotes à ses clients à la recherche du gui de saison. On l’a rencontré hier.

Et la papillote du jour (sur un concept inventé bien avant l’invention du Carambar et de sa blague Carambar par un commis pâtissier de M. Papillot, chocolatier lyonnais à la fin du XVIIIème siècle, pour envoyer des mots d’amour ) nous a dit sentencieuse :

« Une lecture amusante est aussi utile à la santé que l’exercice du corps. »
Emmanuel Kant

Surprenant car Kant n’est pas précisément réputé pour des écrits bidonnants…

Pour 2012, on vous promet de travailler le corps ! Avec vous… et tous les enfants spirituels de Kant (même ceux qui s’ignorent).

Bonne année à tous.

Toute l’équipe de shortEdition

Isabelle, Christophe, Quentin, Sylvia, Giacomo, Côme, Mattéo, Gabri, Heidi, Olivier, Hugues, Alyette, Juliette, Zoé, Bertrand, Juliette, Olivia et Xavier, Basile, Jean-Christophe et bientôt Myriam, Mélissa…