Archives for the month of: juin, 2011

Je cite la notice : « en principe, nous n’avons pas le droit de faire des fausses promesses sur les effets des nutriments contenus dans cette bouteille. cela(attention ! il n’y a pas de faute de frappe, la majuscule est proscrite par la marque) dit, rien ne nous empêche de vous rapporter qu’après en avoir bu, un lyonnais a été vu tractant un semi-remorque (bien lourd) à mains nues pour dégager la voie. on ne prétend pas qu’il y a un lien de cause à effet (…) »

Et ça continue sur ce ton. Comme c’est plutôt bien écrit et que ça fait sourire, j’ai eu envie de vous en parler… Et comme ça peut coller avec shortEdition, je décide de suggérer à mes (bons) potes de shortEdition de contacter ces gens-là pour un partenariat.

Je regarde donc en souriant, ravi de mon idée… et je trouve l’adresse du service consommateurs. C’est celui de Coca-Cola France ! Coca abandonnerait le drapeau Coca et la couleur rouge pompier pour jouer le décalé rebelle et contestataire ?

Coca-Cola a longtemps considéré que le produit universel était la clé d’une bonne stratégie : le même Coca à Yaoundé, à New York, à Paris et à Buenos Aires, dans la même bouteille, vanté par la même publicité. Mais comme le monde change de + en +, Coca a dû considérer qu’il devait aussi changer. Et hop, il y a quelques années, cap sur une offre que les pros du marketing disent segmentée. Et voilà donc Vitaminwater. Lancée en 2009 en France, commercialisée dans des lieux haut-de-gamme avec buzz internet et street marketing, vendue à 2,50 euros les 50 cl… elle progresse doucement puisqu’elle est arrivée devant moi dernièrement !

Si vous voulez en savoir + et faire une thèse sur le marché des sodas, je vous laisse vous documenter. Mais je vous tiens au courant, bien sûr, de nos contacts… !

URGO n’aurait pas osé en rêver et CARREFOUR n’a jamais redouté pareil cauchemar : aux US, à Livermore, dans une caserne de pompiers, une ampoule est allumée depuis 1901. 110 ans qu’elle fonctionne ! Depuis qu’ils en ont pris conscience, les amis de cette ampoule ont créé un site qui lui est dédié (http://www.centennialbulb.org/cam.htm), ils ont installé une webcam qui la filme en permanence (ils en ont déjà consommé deux !), ils ont fêté son anniversaire le jour de ses 100 ans… Et ils  ont même créé un Comité de l’ampoule qui a son Président !

C’est une ampoule à filaments, c’est plus homologué « Développement durable »… mais ça dure quand même… puisque, à cette époque, les ingénieurs ne travaillaient pas encore à réduire la durée de vie des biens manufacturés.

Pas d’inquiétude qu’on raisonne à trop court terme chez nous : les membres du Comité éditorial de shortEdition ont programmé un voyage d’étude à Livermore pour cet été.

Ce cerveau n'est pas noirci car il appartient à un non fumeur

Les doigts ont leur cancer – je vous en ai parlé il y a quelques jours -. Et maintenant, c’est le cerveau…  qui est fier d’avoir son cancer à lui grâce au téléphone portable ! Les savants de l’Organisation mondiale de la santé réunis en conclave nous recommandent maintenant le kit mains libres et les SMS. Et le bon vieux courrier, ils y ont pensé ? Mais ils  oublient de nous dire – ces scientifiques qui manquent décidément de fantaisie – que le téléphone AVEC shortEdition est moins dangereux que le téléphone SANS shortEdition… Oui, c’est scientifiquement prouvé : les short textes de nos short écrivains se lisent sans qu’il soit besoin de coller son téléphone contre son cerveau !

Sérieux ?…

Du 24 au 31 mai 2011, un groupe de travail de 31 scientifiques de 14 pays s’est réuni au CIRC (Centre international de recherche sur le cancer de l’OMS) à Lyon, pour évaluer les dangers potentiellement cancérogènes de l’exposition aux champs de radiofréquences électromagnétiques. A l’issue de cette réunion, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a annoncé le 1er juin avoir classé les champs de radiofréquences électromagnétiques comme « cancérogène possible » pour les humains (groupe 2B), fondée sur un risque accru de gliome, un type malin de cancer du cerceau, associé à l’utilisation des téléphones sans fil.

Nous recommander les SMS ou de ne pas téléphoner dans les parkings, ça fait pas très sérieux… quand même !